Coaching et psychothérapie pour les adolescents

La crise d'adolescence est une période de grands changements. C'est aussi une période de grande fragilité qui peut révéler chez l'adolescent des souffrances qui passaient inaperçues. L'aide d'un psychologue ou d'un psychopraticien peut lui permettre de retrouver un équilibre.

L'arrivée de l'adolescence provoque un chamboulement pour toute la famille. Je propose de la psychothérapie et du coaching pour aider l'adolescent à traverser cette phase délicate. Il s'agit d'un espace de parole sans jugement. Si le contact est bon, je peux accompagner l’adolescent à faire ses choix, à trouver ses ressources qui lui permettront de faire face à ses souffrances et éventuellement à faire le deuil du confort de son enfance.

Motifs de consultation

Les symptômes les plus souvent rencontrés sont :

  • l'adolescent est souvent fatigué, triste, déprimé...
  • l'ado peut aussi se sentir anxieux, stressé, rencontrer des difficultés de concentration...
  • des difficultés scolaires peuvent survenir
  • dysmorphophobie : l’ado est « mal dans sa peau », une partie du corps est détestée...
  • scarifications, attaquer le corps permet que la souffrance physique camoufle la souffrance psychique
  • l'adolescence est une période où il est important d'avoir des amis sur qui compter. Il est important d'apprendre à l'adolescent à gérer d'éventuelles difficultés relationnelles avec ses pairs : isolement, agressivité, harcèlement... ou avec les adultes : conflit avec les parents, les professeurs...
  • troubles du comportement alimentaire (perte de poids excessive ou au contraire, besoin de « se remplir »)
  • dépendances : jeux vidéo, alcool, cannabis…

Déroulement du soutien psychologique

2 cas peuvent se présenter :

  • l’adolescent est demandeur : si l'adolescent est mineur, il est nécessaire que je rencontre un parent lors de la première séance. En effet, celle-ci permet de fixer le cadre de l’accompagnement psychologique (fréquence des rendez-vous, durée et tarif des séances, modalités de règlement...). Les parents doivent en être informés. À l’inverse, la confidentialité des entretiens est nécessaire afin que l’adolescent puisse avoir une liberté de parole suffisante. Ainsi, le contenu des séances ne sera pas abordé avec les parents à moins que l’adolescent ne m’y est explicitement autorisé. Une fois les modalités de travail fixées avec le parent, l’adolescent pourra venir seul avec un chèque libellé à mon ordre.
  • l’adolescent ne veut pas s’engager : lors du premier rendez-vous, je fais exprimer aux parents et à l’adolescent leurs positions respectives. Il n’est pas possible de mettre en place un accompagnement psychologique sans que l'adolescent ne veuille s’engager dans le travail. Je propose généralement le compromis suivant : l’adolescent vient à 3 séances. Nous décidons ensuite si nous pouvons poursuivre l'accompagnement psychologique. Une fois rassuré, il est rare qu’un jeune ne continue pas, surtout s’il en apprécie les bienfaits. Comme chez l'adulte, il faudra parfois du temps et de la maturité pour que l'adolescent soit prêt à aller voir ses difficultés.
  • TDAH
  • Hypersensibilité
  • Troubles du sommeil
  • Harcèlement scolaire
  • Précocité
  • Difficultés scolaires
  • Scarifications
  • Anorexie/Boulimie
  • Addictions
  • Choix des études
  • Stress
  • Depression
  • Psychotraumatisme
  • Deuil
  • Troubles obsessionnels compulsifs
Autres accompagnements
Téléphone: 03-10-94-04-13Email: cedric@le-hir.nameAdresse: 90 route d'Auxerre - 10120 St André les vergers
www.psytroyes.com